coach-edf
Retour au blog

23 juin 2018

Et je reste perplexe à la lecture de cet article: “Coupe du Monde 2018 : les Bleus n’ont pas de préparateur mental, …”

Article du Huffington Post: “Coupe du Monde 2018: les Bleus n’ont pas de préparateur mental, mais ça ne doit pas les empêcher de travailler sur eux-mêmes”

Voir l’article

Au lendemain du premier week-end de la coupe du monde et au vu des résultats, nous constatons au fil des matches qu’il n’y a plus de « petites équipes » et que les écarts se nivellent sur les plans technique / tactique / physique.

Et je reste perplexe à la lecture de cet article où d’imminents spécialistes s’expriment sur la préparation mentale.

Il est dommage de constater encore que nous ne mesurons pas en France, l’importance de la dimension mentale sur l’individu et par conséquence sur le collectif.

La préparation mentale est aujourd’hui un des quatre piliers fondamentaux de l’athlète de haut niveau. Au même titre que la technique, la tactique et la préparation physique.

Il est dommage de constater encore que nous faisons des amalgames entre l’Homme, le « meneur d’hommes », l’homme d’expérience et le préparateur mental.

La préparation mentale ne se réduit pas à la sophrologie et la relaxation, ce ne sont que des items comme tant d’autres. Tout comme le jonglage l’est pour le domaine technique. Savoir jongler ne fait pas le footballeur.

Nous parlons aussi et surtout de processus cognitifs, de comportements et d’émotions qui sont inhérents à chaque individu dans chaque situation.

Pas ou peu de préparateur mental dans les équipes

Force est de constater que certaines instances voire entraîneurs sont encore réticents à faire appel à un préparateur mental. Cela peut s’expliquer pour diverses raisons, entre autres le manque de confiance (en qui ?), l’ego…mais ça c’est un autre sujet.

Pour ma part, je reste persuadé que le préparateur mental a toute sa place au sein d’un staff technique, au même titre qu’un préparateur physique. Il s’agit tout simplement de clarifier au préalable son rôle et périmètre d’actions.